Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

L'olivier, au coeur de la vie et de la société palestinienne

Dépliant L'olivier au coeur de la vie palestinienne,  >>à télécharger ici<<

Bulletin pour soutenir financièrement ce projet, >> à télécharger ici <<


L'importance de l'olivier en Palestine

 

Une action de solidarité et de développement

de l'Association France-Palestine Solidarité avec l'Union des Fermiers Palestiniens (PFU)


Plus qu'un symbole, l'olivier est de toutes les productions agricoles palestiniennes la plus
importante. Les oliviers représentent 75 % des arbres fruitiers, ils font vivre 70.000 familles.

C'est le seul revenu de beaucoup de palestiniens qui ont perdu un travail en Israël depuis la
deuxième Intifada.
L'impossibilité d'exporter l'huile en Israël en direction notamment des Israéliens d'origine arabe, les difficultés liées aux Check Point pour la circulation des denrées dans les territoires palestiniens, ont abouti à une saturation des stocks, à la chute des cours. Une situation de pauvreté accrue s'ensuit.

Dans cette situation, il est apparu nécessaire d'aider à l'organisation d'un marché orienté vers l'exportation.



Un projet de développement solidaire
Dés 2002, le groupe de l'Association France Palestine Solidarité des Alpes de Haute
Provence (04), à partir d'un échange entre oléiculteurs français et palestiniens, a initié un projet de développement solidaire.

Ce projet a commencé par un diagnostic sur les conditions de production de l'huile d'olive, avec la compétence d'un expert. Le consulat Général de France en Palestine s'est engagé dans cette démarche.


Le diagnostic.
Au moment de la récolte, les olives sont souvent stockées dans des sacs en plastique qui provoquent des fermentations diverses. Les équipements des moulins, parfois insuffisants, entraînent une durée de pressage des olives trop longue, ce qui induit de nouvelles altérations.

Faute de moyens, le stockage de l'huile n'est pas toujours fait dans de bonnes conditions, ce qui entraîne des phénomènes d'oxydation.

Les interventions préconisées
Pour répondre à ces différents problèmes, le projet s'oriente dans trois directions :
1- La formation des oléiculteurs et des mouliniers.
2- L'appui à la modernisation des moulins en apportant les moyens nécessaires à l'aménagement et à l'amélioration des conditions de production et de stockage par achat de nouveaux matériels : caissettes et matériel de récolte des olives, machines plus performantes, matériel de nettoyage des moulins, cuves en inox pour le stockage des huiles,.etc.)
3- La création d'un laboratoire d'analyse et la constitution d'un jury national de dégustation des huiles d'olives.
À toutes ces étapes, le Projet « huile d'olive » est pris en charge et piloté par L'UNION des
FERMIERS PALESTINIENS (PFU) en relation étroite avec ses partenaires et tout particulièrement l'AFPS. En 2007, seize coopératives travaillaient avec le PFU.

Une première phase d'expérimentation de ce programme a porté sur plusieurs moulins et il s'agit maintenant de multiplier ce type d'action.
Le projet de l'AFPS Rhône-Alpes, qui s'inscrit dans le cadre général ci-dessus, a trois objectifs
principaux :
1- Soutenir le projet palestinien d'amélioration des conditions de production de l'huile d'olive.
2- Aider à la commercialisation de l'huile d'olive vierge palestinienne en France.
3- Impulser et développer des coopérations décentralisées avec la Palestine autour de l'olivier (collectivités locales, région, partenaires économiques, culturels et associatifs)
En 2006-2007, notre soutien a porté sur la modernisation du moulin de Saida, près de Turkarem (achat de turbine et malaxeur).
En 2008, notre soutien permettra la construction d'un entrepôt de stockage de l'huile de la coopérative de Bani.



12/12/2008

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 121 autres membres