E-liquide bio perso : comment en fabriquer soi-même ?

Dans l’univers des vapoteurs, le nombre de personnes qui adoptent le « Do it Yourself (DIY)« ne cesse de prendre de l’ampleur. Ceci, du fait que de nombreux avantages peuvent être tirés par exemple de la fabrication de son e-liquide bio soi-même. En dehors de son aspect économique, cette pratique permet au vapoteur d’avoir à disposition une grande diversité de combinaisons d’arômes. Si vous êtes tenté de fabriquer votre e-liquide bio personnalisé, on vous livre dans cet article le processus à suivre.

Apprêter les outils nécessaires et le plan de travail

Pour fabriquer soi-même son e-liquide bio, la première des choses à faire est de se procurer le matériel nécessaire et de l’apprêter pour la réalisation. Généralement, pour obtenir un résultat satisfaisant, vous aurez besoin d' arômes, de flacons vides, d’une base neutre, d’accessoires comme des bouteilles graduées, des pipettes, des seringues, des flacons de remplissage. Il faudrait penser à se procurer aussi des gants en latex pour protéger la peau contre la nicotine. Une fois ces outils sous la main, il faudra soigner le plan de travail afin de démarrer la fabrication. Pour voir en détail comment procéder, allez cliquer ici. Mais brièvement, il s’agit d’avoir un plan de travail propre, sec et bien dégagé.

Démarrer les mélanges dans les bonnes proportions

Après avoir apprêté les outils et le plan de travail, la phase de fabrication de l’e-liquide bio peut maintenant démarrer. Pour les mélanges, il est généralement conseillé de commencer par l’ajout des arômes suivant un bon dosage. Ce détail est vraiment très capital et est d’ailleurs l’étape la plus délicate du processus. S’en suivent l’addition de quelques gouttes de nicotine puis l’ajout d’une base neutre. Si vous désirez intégrer au mélange un additif, gardez à l’esprit que la base neutre vient toujours en dernière position. Quant aux proportions adéquates pour le mélange, vous pouvez les retrouver en utilisant un calculateur en ligne. Lorsque l’étape de mélange est achevée, il faut attendre que l’e-liquide obtenu soit mature (au moins 20 jours) avant de le mettre en flacon et de le consommer.

A lire :   Près de 135 millions envolés dans un nouveau piratage de site de cryptomonnaie