Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Grenoble, manifestation du 10 janvier 2009: photos et article

Diaporama  de la manifestation du 10 janvier 2009 à Grenoble. Vous pouvez le regarder en grand, en plein écran. 


 

Vous pouvez récupérer les photos qui vous intéressent en cliquant ce lien :  http://www.hiboox.fr/afps-isere/images

 

le Dauphiné Libéré
 
GRENOBLE
«Un affichage solidaire sur la façade de l'hôtel de ville»
 
Plus nombreux que lors de la manifestation de samedi dernier - ils étaient 2500 personnes dans les rues de Grenoble -, les manifestants se sont arrêtés devant l'hôtel de ville de Grenoble «pour lancer un message solennel au maire, ainsi qu'à l'ensemble des élus». Dans un discours lu au nom de tous les organisateurs, Jo Briant, du Centre d'informations inter-peuples, a exprimé l'attente d'«un signal fort et visible de solidarité avec les hommes, les femmes et les enfants de Gaza. Nous l'attendons d'autant plus que le 10 décembre dernier ont été placardés sur le fronton de l'hôtel de ville deux grands bandeaux appelant au soutien au soldat franco-israélien Guilad Shalit, fait prisonnier alors qu'il combattait au Liban. (1) Une décision qui a scandalisé nombre de Grenoblois... Alors que Grenoble est jumelée avec la ville palestinienne de Bethléem, nous attendons, non seulement une déclaration, mais un affichage solidaire sur la façade de l'hôtel de ville, par exemple : "la ville de Grenoble solidaire de la population de Gaza».
Bien encadrés par les organisateurs, la manifestation s'est poursuivie jusqu'à la préfecture de l'Isère, place de Verdun. Après la lecture d'un dernier texte appelant au maintien de la mobilisation, une minute de silence a été respectée, en hommage aux victimes palestiniennes. le cortgège s'est ensuite dispersé dans le calme.
 
De notre correspondant local AMIR GHOUL
 
(1) précision de l'AFPS: le soldat Guilad Shalit a été capturé non pas au Liban, mais aux abords de la bande de Gaza.
 
 


GRENOBLE
Manifestation contre l'offensive à Gaza : «Un signal fort et visible de solidarité»

Les Grenoblois sont descendus par milliers dans les rues de la ville pour manifester contre l'offensive militaire israélienne dans la bande de Gaza et en soutien au peuple palestinien. Hier après-midi, ils étaient plus de 10 000 (selon les organisateurs) et 3 500 (selon la police) à défiler contre l'intervention israélienne, qui entre dans sa troisième semaine. En présence de plusieurs élus de gauche, des manifestants de tous âges ont massivement répondu à l'appel émis par un collectif regroupant plus d'une quarantaine d'associations, syndicats et partis politiques isérois.

«On est tous pour la paix»

Scandant «Stop stop au massacre à Gaza !», «Gaza, Gaza, on est tous avec toi», «Israël terroriste, l'Europe complice» ou «État d'Israël, État criminel», brandissant drapeaux palestiniens, banderoles de soutien et photos de victimes civiles du conflit, le cortège est parti à 15 heures de la rue Félix-Poulat pour défiler, deux heures durant, dans les rues du centre-ville et sur les grands boulevards.
«Je suis contente que des gens descendent dans la rue pour manifester pacifiquement. J'espère que le gouvernement tiendra compte de l'opinion publique», a confié Émilie, une étudiante qui a pris part à la manifestation. Mais à côté de la satisfaction qu'a suscité la forte mobilisation dans la rue, hier après-midi, il y avait surtout de la colère face au lourd bilan de pertes humaines depuis le début de la guerre, le 27 décembre : «La colère de voir tout un peuple se faire massacrer. Tant qu'il y aura pas de pression internationale suffisante, le massacre continuera !», s'indignent Abdelghani et Hafidh, deux Grenoblois qui sont venus exprimer leur soutien au peuple palestinien en compagnie de leurs enfants. «Manifester contre Israël et non pas contre les juifs. On est tous pour la paix. Aujourd'hui, le défilé rassemble toutes les sensibilités et toutes les confessions. C'est un échantillon représentatif de toute la ville», s'est réjoui Hafidh.

 
AMIR GHOUL


 



11/01/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres