Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Grenoble, 5 février 2011: photos et presse locale de la manifestation ("Tunisie, Egypte... Solidarité, Liberté, Démocratie")

Voir aussi le tract et les participants à la manif : Egypte, Tunisie : Solidarité ! Manifestation samedi 5 février, à Grenoble. Communiqué AFPS

 

Pour enregistrer les images, clic-gauche dessus.

Pour les voir en grand, clic-droit dessus.

 

sur Grenews.com  >> MANIF Vidéo : "Les Egyptiens de Grenoble participent à cette révolte..."

 

Dauphiné Libéré : Manifestation en soutien aux peuples egyptien et tunisien , "Tant qu’ils ne seront pas libres... "

Entre 200 et 300 personnes se sont rassemblées hier, place Félix-Poulat à Grenoble.  Le DL

Entre 200 et 300 personnes se sont rassemblées hier, place Félix-Poulat à Grenoble. Le DL

 

 

L’homme de tous les combats, l’infatigable Jo Briant du Centre d’informations Inter-Peuples l’a dit haut et fort hier après-midi place Félix-Poulat à Grenoble : «Tant que nos frères égyptiens et tunisiens ne seront pas totalement libérés du joug de la dictature, nous serons là et nous manifesterons notre soutien à leur combat pour la démocratie » .

Ce samedi, comme dans d’autres villes de France, ils étaient déjà entre 200 et 300 à avoir répondu à l’appel d’un collectif isérois réunissant associations, syndicats et partis politiques. Entre 200 et 300 à réclamer qu’Hosni Moubarak « dégage, comme son copain Ben Ali », et peut-être seront-ils encore plus demain à se mobiliser...

Parmi les manifestants, les militants de la première heure avaient sorti quelques pancartes et banderoles. Mais pas vraiment de slogans, parce que pour ce genre de luttes, les convictions n’ont pas besoin de haut-parleur pour être partagées.

« La France est un paradis laïque, j’espère qu’un jour les pays arabes connaîtront ça aussi, lance Hassan Kahil, de l’Association dauphinoise pour l’amitié franco-libanaise. La Tunisie, l’Egypte et bien d’autres Etats ont besoin d’une démocratie politique où la peur ne règne pas en maître ».

Qu’ils soient engagés ou ”simples” anonymes, ceux qui étaient là hier avaient un rêve en commun, qu’ils ont exprimé avec force: qu’un vaste mouvement de solidarité internationale s’organise et soutienne jour après jour les soulèvements populaires en Tunisie et en Egypte. Parce que là-bas, « les populations ne se contenteront pas de vagues changements démocratiques ».

 

 

 

 

 

 

 

 



06/02/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres