Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

"Le dernier samedi de 2008, ... Gaza se souvient.", par Ziad Medoukh

C'était le dernier samedi de 2008

Gaza se souvient

 

Ziad Medoukh

 

 

C'était un samedi

Au début de l'hiver à Gaza

Une journée terrible

Le début de l'agression militaire

Le lancement du carnage

De l'opération militaire dite plomb durci.

 

 

Toute la poésie colorée ne pourrait

Décrire ce samedi de choc

Et tous les mots bien choisis

Ne pourraient parler

De ce samedi sinistre

Pour Gaza, la Palestine et l'humanité.

 

 

C'était le dernier samedi de l'année

Les fêtes commençaient

Les enfants attendaient leurs cadeaux

Ce fut le jour choisi

Par la puissance occupante

Pour donner son cadeaux à Gaza

Le cadeau de la mort

 

 

C'était le dernier samedi de décembre

Les élèves étaient dans leurs écoles

Les étudiants dans leurs universités

Des pères cherchaient un travail

Les mères faisaient les courses

Et soudain…. le fracas des bombes !  

 

 

C'était le 27 décembre 2008

Gaza à feu et à sang

Des corps déchiquetés sur le sol

Des maisons fracassées

Des écoles…..

L'horreur sans nom

Dans la prison appelée Gaza.

 

 

C'était un samedi terrible

Les jardins de Gaza devenaient cimetières

Les maisons écroulées, tombeaux

Frénésie de destructions dans toute la bande de Gaza.

C'était le début de l'offensive militaire

C'était le début des massacres

C'était le début des pilonnages sans trêve

Gaza se souvient de ce samedi noir.

 

 

 

Ce samedi inoubliable

Devant le silence complice des gouvernements

Du monde dit libre

L'armée puissante de l'occupation

Se livre au carnage d'une population civile sans défense

Enfermée, sous blocus

Une population innocente sous terreur

Mais fière, courageuse, soudée et confiante.

Une population courageuse, une population déterminée.

Une population résistante.

 

 

C'était un samedi de cauchemar

Un samedi horrible

Un samedi hors normes

Des centaines de morts

Enfants, femmes , personne âgées…

Des milliers de blessés

Les infrastructures de la vie  civile détruites

Terreur , impossibilité de fuir

Et personne pour les arrêter !

 

 

Gaza se souvient de ce samedi

Un an après

Un an déjà

Un an depuis ce samedi noir…

Certes, Gaza se souvient…

Mais Gaza surtout,

Leçon de vie et d'espoir

Gaza est déterminée à vivre

A croire en la justice

Et à la liberté et la paix à venir

Gaza veut y croire

Gaza lutte

Et continue de résister

Dans une grande Palestine d'avenir.

 



08/01/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres