Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

ISRAEL, UN RISQUE MAJEUR POUR LA PAIX ! La France, l'UE, ..., les opinions publiques doivent agir. (communiqué AFPS; 8 juin 2010)

 

 

Israël : un risque majeur pour la paix !


Communiqué de l'Association France Palestine Solidarité (AFPS)

Le crime de guerre perpétré froidement par les dirigeants israéliens contre la pacifique « Flottille de la liberté » a provoqué dans l’opinion publique mondiale une large et ferme condamnation et une volonté affirmée de mettre un terme à l’impunité dont bénéficie ce seul Etat sur la planète.


Les capitales ont réagi diversement mais convergent vers deux idées centrales et décisives :

1. Il faut mettre d’urgence en place une Commission d’enquête internationale indépendante, sous l’égide de l’ONU, pour faire toute la lumière sur cet acte barbare qui a provoqué la mort de 9 personnes et fait plusieurs dizaines de victimes afin de tirer les conclusions qui s’imposent ;

2. Il faut lever absolument et au plus vite l’insupportable blocus de Gaza qui est illégal et totalement inhumain.

Isolés, les dirigeants israéliens refusent obstinément ces deux exigences légitimes. Ils se cramponnent dans une posture de défi insolent de toute la planète qui provoque, inclus dans la société israélienne, des tensions dans la région et la mise en place d’initiatives citoyennes pour les contraindre à entendre raison, c’est-à-dire le droit.


C’est parce qu’aucune action n’est entreprise par la communauté des Etats, à commencer par les membres de l’UE, pour contraindre Israël à lever le blocus conformément à ce à quoi appelle le droit international que le « Croissant rouge » iranien, à son tour, a décidé d’envoyer plusieurs bateaux à Gaza. Et dans le contexte géopolitique actuel un scénario à l’encontre de ces bateaux, tel que celui qui s’est produit contre la « Flottille de la liberté » le 31 mai à l’aube, aurait, chacun le comprend, des conséquences tragiques, et ce pour toute la région. Il y a un vrai risque d’escalade.

Il y a donc urgence absolue à affronter la question.


C’est impossible que la « communauté internationale », qui dispose de tous les moyens, n’impose pas, urgemment, la levée du blocus de Gaza. Il en va du sort de 1.500.000 Gazaouis mais aussi de la paix. Pour avoir toujours dit que l’épicentre du devenir planétaire était le conflit israélo-palestinien, l’AFPS appelle le gouvernement français à se hisser au niveau des enjeux et de ses responsabilités actuels. Il l’appelle à prendre des mesures audacieuses allant dans ce sens avec ses alliés européens et américains. Le Conseil de sécurité doit prendre les mesures et les imposer pour éviter le pire.


L’AFPS appelle l’opinion publique et les « politiques » français agir en ce sens pour imposer des mesures à la hauteur de la situation. La levée du blocus est la seule voie possible pour éviter le pire : il y a urgence de la réaliser.

 


Bureau national de l’AFPS, le 8 juin 2010

 

 

 


 

 


 

 

 

 




09/06/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres