Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Grenoble, cinéma Le Mélies : Semaine du cinéma arabe, du 11 au 16 février 2010

  Bien penser à réserver auprès du Mélies :  04.76.47.99.31.

 

 

Cinéma Le Méliès 3 rue de Strasbourg 38000 Grenoble 04 76 47 99 31

 

 

SEMAINE DU CinÉma arabe À GRENOBLE

 

 

dans le cadre des 10 ans de la section d’arabe de la Cité Scolaire Internationale de Grenoble

 

 

Mascarades                         

de Lyes Salem – Algérie – 2007 – 1h32 – VOST – couleur – avec Lyes Salem, Sara Reguigue, Mohamed Bouchaïb…

Mounir est orgueilleux et fanfaron mais tout le monde se moque de sa sœur, Rym, qui s'endort à tout bout de champ. Un soir, alors qu'il est soûl, Mounir annonce au village qu'un riche homme d'affaires étranger a demandé la main de sa sœur... 

« Une satire douce mais efficace de la société algérienne d'aujourd'hui, comme on ne l'a pas encore vu au cinéma. » Le Monde 

Séance unique mardi 15 à 20h30

 

 

femmes du caire                            

de Yousry Nasrallah – Egypte – 2010 – 2h15 – VOST – couleur – avec Mona Zaki, Mahmoud Hemeida, Sawsan Badr…

Hebba et Karim forment un couple de journalistes à succès, jeunes, riches et beaux. Hebba anime un talk-show politique, mais sa pugnacité anti-gouvernementale met en danger la promotion qu’attend son mari. Elle promet de mettre un peu d’eau dans son vin…

« Cette façon de s'emparer frontalement de questions politiques au sein d'un cinéma populaire amplement narratif assume l'héritage cinématographique d'un Youssef Chahine. » Les cahiers du cinéma

Vendredi 11 à 15h15 / Dimanche 13 à 21h / Vendredi 18 à 20h30 / Lundi 21 à 18h

 

 

 

Le temps qu’il reste                       

de Elia Suleiman – Palestine – 2009 – 1h45 – VOST – couleur – avec Ali Suliman, Saleh Bakri, Elia Suleiman…

De la création de l’Etat d’Israël en 1948 à nos jours, au travers de l’histoire de Fuad, un homme membre de la résistance palestinienne, se dessine la quête d’identité de son fils. Est-ce lui qui porte la Palestine là où il va, ou bien la Palestine qui s’étend au reste du monde ? 

« L'humour de Suleiman, salvateur, pacifiant, étincelle jusqu'au bout. Le temps qu'il reste prouve qu'un auteur peut pratiquer un cinéma ironique et façonner un émouvant mémorial. » Télérama 

Séance unique mercredi 16 à 20h30

 

 

 

 



10/02/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres