Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Flottille de la Liberté, n° 3: deux navires en route pour Gaza (2/11/ 2011)

L'EXPRESS, 5 nov. : Israël stoppe une nouvelle tentative de briser le blocus de Gaza.

.... "ici Marine israélienne. Quelle est votre position ?  - le progrès de l'humanité "...

 

La mini-flottille internationale s'approche de Gaza  (Le Monde , 4 nov 2011)

 

Le Monde, 2 nov 2011: 

Une nouvelle flottille internationale en route pour Gaza

Flottille vers Gaza, épisode 3. Après le Mavi Marmara, en mai 2010, et le départ avorté d'une deuxième flottille depuis la Grèce en juillet dernier, deux bateaux transportant du matériel médical et des militants sont partis de Turquie pour essayer de briser l'embargo maritime imposé par Israël sur la bande de Gaza.

Cette mini-flottille, composée d'un bateau irlandais, le Saoirse ("liberté" en gaélique), et d'un autre canadien, le Tahrir ("libération" en arabe), est partie mercredi après-midi de Fethiye, dans le sud-ouest de la Turquie, et prévoit d'arriver vendredi à Gaza.

Vingt-sept personnes, journalistes compris, se trouvaient à bord des deux navires, qui transportaient 30 000 dollars de médicaments, selon un communiqué transmis par l'organisation Freedom Waves ("les vagues de la liberté"). Les deux bateaux se trouvaient mercredi en fin de journée dans les eaux internationales.

L'ARMÉE ISRAÉLIENNE NE FAIT PAS DE COMMENTAIRES

L'armée israélienne n'a pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat sur cette nouvelle flottille, mais l'Etat hébreu a régulièrement défendu son droit à maintenir le blocus de la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas, afin d'empêcher la contrebande d'armes.

La première flottille de ce type a appareillé en mai 2010, mais elle a été arrêtée par la marine israélienne lors d'un raid qui a fait neuf morts parmi les militants turcs engagés sur le Mavi Marmara et provoqué une crise diplomatique entre la Turquie et Israël.

Une deuxième flottille a essayé de partir de Grèce en juillet, mais ses projets ont été retardés par des problèmes techniques – attribués à des actes de sabotage israéliens – puis par la décision des autorités grecques de leur interdire d'appareiller.

Après cette expérience, les organisateurs de la dernière flottille ont expliqué avoir préparé leur projet en secret, pour éviter toute interférence israélienne.

 


Site du bateau canadien : //www.tahrir.ca

Site du bateau irlandais : //irishshiptogaza.org



02/11/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres