Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Echirolles, Janvier 2010: Accueil de 5 Palestiniennes du camp de réfugiés Askar-Naplouse


Des palestiniennes du camp de réfugiés Askar-Naplouse reçues à Echirolles

Depuis  plusieurs années, "Echirolles Palestine Solidarité" (dans l'agglomération de Grenoble) conduit des échanges et un soutien concret avec le camp de réfugiés ASKAR, près de Naplouse.
La municipalité d'Echirolles soutient ce "jumelage".

C'est ainsi qu'en octobre dernier, 3 échirollois se sont rendus sur place, pour aider à un projet de construction de jeux pour les enfants.  >> voir  ici  <<

 

Et en ce mois de janvier 2010, c'est une délégation de 5 palestiniennes qui est venue rendre visite à son  tour aux  Echirollois, elles ont été accueillies dans des familles : l'occasion de contacts amicaux, l'occasion aussi d'en savoir plus sur la réalité palestinienne, sur la solidarité qu'elles espèrent.

 


Dimanche 17 janvier, la Salle de la Viscose était presque trop petite pour accueillir le public venu à leur rencontre.
80 personnes, de tous âges, de tous milieux, qui ont été très attentives aux explications et aux réponses  de nos amies d'Askar.



Elles l'ont souligné : le conflit israélo-palestinien n'est en rien religieux, c'est une question de justice et de liberté. Il ya toutes ces colonies illégales autour de Naplouse, protégées par l'armée d'occupation,... Ces  "check-point", ces barrages miltaires, où selon l'humeur des soldats, on peut passer ou pas, (ou être arrêté !)... Difficile d'organiser sa vie, de se rendre à la fac, d'être à l'heure aux examens...  Très compliqué de rendre visite à des amis, à de la famille habitant dans une autre ville... Interdit, pour des palestiniens de moins de 50 ans ,  de se rendre à Jérusalem,... Interdit  d'aller voir la mer ....
Pour elles, qui travaillent avec le Centre social DARNA  de Naplouse, l'éducation, la communication est très importante, et les femmes de Palestine jouent un rôle décisif dans cette résistance quotidienne et populaire.

Nos amies palestiniennes ont insisté aussi pour que chacun se fasse un peu "ambassadeur" de la Palestine et de ce combat pour la justice et la liberté, puisque la diplomatie officielle agit si peu :  il faut faire savoir que les palestiniens sont des gens comme tout le monde, qui souhaitent pouvoir vivre en liberté et en paix.


 

Dans la salle, on a évoqué plusieurs moyens de solidarité : ne pas hésiter à se rendre, avec "Echirolles Palestine Solidarité",  en Palestine. Dans le camp d'Askar, tout le monde connaît Echirolles, on y est accueilli avec chaleur et intérêt, comme en a témoigné Saïd, qui avait participé à la mission échirolloise de solidarité  d'octobre dernier.
On a parlé aussi de tourisme solidaire. On a parlé encore de la campagne internationale "BDS", "Boycott-Désinvestissement-Sanctions", pour amener l'Etat d'Israël à respecter le droit international.... On n' a pas oublié  de parler de la solidarité avec Gaza, toujours soumise au blocus...

Contacts ''Echirolles Palestine Solidarité"  : afps38@yahoo.fr

 

La presse locale s'est intéressée elle aussi à l'événement :



 


Les ambassadrices et ambassadeurs de la Palestine franchissent les Murs comme les montagnes ...

 

 





21/01/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres