Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Dénonciation de la répression à Al Ma'sara par l'association Trièves-Palestine

 


)

                                       Mens, le 19 février 2009

 

 

CONTRE LA REPRESSION A AL MA'SARA 

 

Le comité populaire contre le mur d'Al Ma'sara, près de Bethléem, organise toutes les semaines depuis de nombreux mois, une manifestation pacifique contre la construction du mur qui traverse la région.

 

Mahmoud ZWAHRE, maire d'Al Ma'sara, président du groupement de communes de la région, responsable du comité contre le mur et Mohamed BRYJYA, responsable associatif font l'objet, depuis plusieurs semaines, d'intimidations et arrestations de la part de l'armée israélienne pour les dissuader d'organiser cette contestation.

 

Samedi 14 février 2009, au cours de la nuit, l'armée israélienne s'est introduite au domicile de ces deux militants : interrogatoire, fouille et bris de mobilier de la maison, visite de l'ordinateur et des papiers personnels, humiliations de toutes sortes et menaces d'arrestation s'ils continuent à manifester.

 

Ces évènements semblent en lien avec le jugement dont fait état le journal israélien Haaretz. Ce jugement, rejette les objections des agriculteurs locaux et autorise le transfert de 1700 dunums, soit 170 hectares de terre palestinienne, à l'Etat d'Israël pour continuer l'extension de la colonie d' EFRAT. Sur ces terres va reprendre la construction de 2 500 unités de logements. En violation des décisions de l'ONU, la confiscation des terres continue et la colonisation s'étend.

 

L'association Trièves-Palestine, qui entretient des relations privilégiées avec ce village, s'élève vigoureusement contre ces mesures d'intimidation et de répression à l'égard de Mahmoud ZWAHRE et Mohamed BRYJYA qui manifestent pacifiquement contre la construction du mur. C'est une atteinte manifeste aux Droits de l'Homme et au respect des personnes qui s'inscrit, malheureusement, dans la logique d'occupation de la Cisjordanie par l'armée israélienne. Ces exactions ne peuvent qu'entraver la recherche de dialogue permettant à ces deux peuples de vivre en paix dans l'avenir.

 

Notre association demande fermement au gouvernement israélien que cette répression inhumaine cesse.

 

                              Le Conseil d'Administration de Trièves-Palestine



23/02/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres