Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Colère, tristesse, et espoirs d'une étudiante de Gaza : le blocus doit être levé !


1er juin 2010, par Lina Al Sharif, étudiante de Gaza   >>  http://livefromgaza.wordpress.com

 

 

Hier a été l'un des jours les plus intenses de ma vie. Un flot de nouvelles est arrivé et arrive encore de presque partout, Twitter, Facebook et la télévision, avec des rapports contradictoires sur l'état du cheikh Raed Salah. Le chaos et les reportages contradictoires me plongent dans le doute quant à ce qui s’est passé. Dans le monde entier, la réaction principale a été le choc et la colère, et ici, à Gaza, nous sommes aux premières loges pour savoir ce que Israël est capable de faire. Voici ce que dit Robert Fisk dans un message :

“Comment en sommes-nous arrivés là ?? Peut-être parce que nous avons tous grandi avec l'habitude de voir les Israéliens tuant des Arabes, peut-être que les Israéliens se sont habitués à tuer les Arabes. Maintenant, ils tuent les Turcs. Ou les Européens. Quelque chose a changé dans le Moyen-Orient ces dernières 24 heures - et les Israéliens (étant donné leur réponse politique extraordinairement stupide après le massacre) ne semblent pas avoir compris ce qui s'est passé. Le monde est fatigué de ces crimes. "

Des mots me venaient dans mon esprit et mon cœur vides, pendant que je lisais et regardais les nouvelles à propos de la Flottille de la Liberté. J'étais très en colère et très choquée. Mais on peut se demander pourquoi les Palestiniens à Gaza ont été choqués, car nous faisons l'expérience quotidienne du traitement implacable de l'occupation, cela ressemble tellement à ce que Robert Fisk a écrit: maintenant ce ne sont pas des Palestiniens qui sont tués, ce sont des militants étrangers. Et cela se passe en haute mer, dans les eaux internationales. Une violation flagrante du droit international qu’Israël ne reconnaît que pour l'ignorer et s'en affranchir.

Israël s’est surpassé en audace, mais ce qui est absurde, c’est l’incroyable campagne israélienne de relations publiques. Les justifications des raisons pour lesquelles Israël a déclenché l’attaque contre les civils à bord ne sont que des mots vides, des mensonges, qu’ Israël cherche à vendre aux grands médias du monde entier. Ils disent que les commandos israéliens ont été agressés par la «résistance meurtrière» et l'armée israélienne allait le prouver. Plus tard, une vidéo a été diffusée par l'armée israélienne sur Youtube montrant des frondes et des billes.

Encore une fois, la bande de Gaza est mise sous les projecteurs, et comme d'habitude, pour des événements malheureux. Le martyre de ces militants a pour cause l’objectif de briser le siège illégal imposé à Gaza.

Bien que les tonnes d'aide embarquées n'étaient pas suffisantes pour soulager les douleurs de Gaza et ne pouvaient effacer des années de siège, elles portaient un message fort et nécessaire: le siège doit être levé.

L'importance du convoi est de montrer aux Palestiniens de Gaza qu’ils ne sont pas seuls, qu'il y a des gens qui traversent les mers et risquent leur vie pour nous apporter, à nous, les habitants de Gaza, de la solidarité.

 

Les habitants de Gaza étaient impatients de voir arriver sur leur rive ce message de solidarité. Le message qui brise le siège et les barrières qui nous séparent de l’humanité. La Flottille n'a pas réussi à délivrer son message, le sang de ceux qui sont morts, c'est le sacrifice le plus précieux qu'ils peuvent jamais donner à une cause juste. Nous sommes profondément attristés par les morts, et honorés d'être les destinataires de leur lutte.

On peut voir dans le discours du Premier Ministre turc Recep Ordogan Tayib une expression de ce que la plupart du monde  ressent, la colère et la condamnation de l'honteuse  action israélienne . Au cours de ce discours nous avons été surpris par les dernières nouvelles , disant que l'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza sans restriction. Cela soulève la question, "est-ce le début de la fin du siège de Gaza?" Il est trop tôt pour juger, car les événements se succèdent et évoluent rapidement. Et je retiens mon souffle.

Israël sait maintenant que si les politiciens se taisent, cela conduira les gens à exprimer leur ressentiment.

A la fin de cette journée, il n'y a rien que je puisse dire ou faire pour aider ceux qui sont expulsés ou détenus et probablement déshumanisés , rien que des prières et des paroles de gratitude. Je vous remercie et que Dieu vous bénisse.

Dans les territoires occupés, un jour grève contre Israël est décrété par les Palestiniens, avec trois jours de deuil pour les martyrs.

Israël l’espère, mais ce n'est pas la fin des convois pour Gaza. Je suis certaine que plusieurs convois seront encore plus déterminés pour rejoindre Gaza. Parce que tant qu’ il y aura oppression en Palestine, il y aura des êtres humains qui tenteront, en conscience, d’y mettre fin. Pas de justice, pas de paix.

 

J'essaie de suivre les dernières  infos sur la flottille avec Twitter.

 

(traduction : LG, Afps)

 

AFP/Mahmud Hams

Des Palestiniens agitent des drapeaux pour accueillir la flottille d'aide au Port de Gaza, le 30 mai 2010

 

 

AFP/GALI TIBBON

Un manifestant défile devant la résidence de Benyamin Nétanyahou, à Jérusalem, le 31 mai 2010.



02/06/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres