Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Blocus israélien étendu aux Francais : des élus de l'Isère protestent

 

Blocus israélien étendu aux Francais : des élus de l'Isère protestent

 

Au mépris du Droit international, le gouvernement israélien a de nouveau commis un acte de piraterie en arraisonnant le "Dignité", le bateau français qui devait accoster à Gaza, et  en kidnappant dans les eaux internationales les pacifistes français et internationaux à son bord.
Le "Dignité"  était le "Petit Poucet" de la Flottille de la Liberté 2011, dont les autres navires ont été bloqués par les autorités grecques  cédant aux pressions et manoeuvres d'Israël, sous la passivité complice des gouvernements européens.
Après  cette "extension du blocus israélien à toute la Méditerranée", c'est dans les aéroports européens et français que les 600  passagers non-violents de "Bienvenue en Palestine" ont été bloqués à la demande d'Israël et ont vu leur liberté de circulation bafouée. Plusieurs isérois étaient parmi eux.

 

Des élus de l'Isère ont  exprimé leur soutien au Bateau français pour Gaza, à la mission Bienvenue en Palestine, ont protesté contre ces entraves au droit élémentaire de circuler.
 
Olivier BERTRAND (Président du groupe des élus Europe Ecologie les Verts -Conseil général de l'Isère) et Hakim SABRI (Président du groupe des écologistes -Ville de Grenoble)  se sont adressés par un courriel, le 6 juillet,  au Consulat  général de France à Tel-Aviv.   (Les Verts  se sont associés aussi au  "Bateau français pour Gaza". ) 
Pour soutenir les isérois de la mission "Bienvenue en Palestine, ils demandent à la Consule d'intervenir auprès des autorités israéliennes afin "qu'elles  ne s'opposent pas une nouvelle fois au droit international et qu'elles n'empêchent pas des ressortissants français de se rendre en Palestine"
 

 

"Je tiens personnellement à appuyer votre action pacifique prévue pour Juillet 2011. Toute action non-violente ayant pour but de rapprocher les peuples doit être soutenue et encouragée"
La députée rappelle  que  "le Parti Socialiste se positionne très clairement en faveur  de la reconnaissance d'un Etat palestinien  dès septembre ( lors de l'Assemblée Générale des Nations Unies) ..."

 

Michel ISSINDOU, (PS), Député-Maire de Gières s'est de nouveau  adressé à Alain Juppé. Il rappelle qu'il est membre du Groupe d'études sur la Palestine de l'Assemblée Nationale et soutien du Bateau français pour Gaza.

Michel Issindou  juge  "particulièrement regrettable que ces événements n'aient donné lieu à aucune réaction officielle au plus haut niveau de l'Etat francais.
"Ces événements s'inscrivent dans la continuité des politiques de répression exercées au cours des derniers mois par les forces israéliennes à l'encontre des activistes non-violents protestant contre la politique de colonisation des territoires occupés ou contre le blocus de Gaza.
Le message politique de ces militants de la Paix et leurs projets de coopération avec le peuple palestinien ne présentent aucun caractère de menace pour l'Etat hébreu......  "

 

Les élus du Conseil Général de l'Isère, Groupe Communiste et de la Gauche partenaire, après s'être engagés eux aussi auparavant en soutien du "Bateau français pour Gaza", se sont  adressés eux aussi au Ministre des Affaires Etrangères, le 19 juillet.  Les élus rappellent au  Ministre leur courrier précédent, où ils demandaient que la France intervienne en faveur de la mission "Bienvenue en Palestine". Les élus disent "avoir  été choqués" "heurtés" par "les traitements discriminatoires"  "à l'égard  de nos concitoyens", appliqués "non pas sur le sol Israélien, mais sur le sol de  France".
"Après l'empêchement administratif des autorités grecques qui a frappé la Flottille de la Paix, nous ne voudrions pas que les autorités françaises se fassent complices de ceux qui promeuvent la politique du black-out. Bien au contraire, notre Nation doit conserver son engagement au service des Droits de l'Homme, de la liberté de conscience et de mouvement. "
La lettre est co-signée par  les Conseillers : José ARIAS, St Martin d'Hères-Sud , Vice-président du C.G., - Sylvette Rochas, Echirolles-Est, - Elisabeth LEGRAND; Echirolles-Ouest, - Robert VEYRET, Rives, Vice-président du C.G.

 

 

Leila Shahshahani,  journaliste grenobloise, figurait dans la liste des "interdits d'accès en Palestine" établie par le gouvernement israélien et bloqués dans les aéroports le 8 juillet.
Pour un reportage demandé par une association de journalistes, elle devait se rendre de nouveau en Israël : nouveau refus....  Le Consulat de France à Tel-Aviv  n'a rien pu faire : Leila, comme les autres,  reste  une "indésirable" pour les autorités d'Israël. ...

 

 

Courrier de Geneviève Fioraso, PS, Députée de l'Isère

 

 

 Pour mieux lire ces articles du Dauphiné Libéré, clic-gauche dessus :

 

 




31/07/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres