Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Accés à l'eau pour les palestiniens du Jourdain : à Al Auja, le projet des AFPS Rhônes Alpes avance bien

En novembre 2012, une délégation de l'Association France Palestine Solidarité s'est rendue en Cisjordanie. Cela a été l'occasion de suivre et de discuter l'avancée de divers projets de coopération entrepris avec nos partenaires palestiniens.

Les AFPS de Rhône Alpes soutiennent un projet pour faciliter l'accés à l'eau à Al-Auja, dans la vallée du Jourdain, fortement soumise à la colonisation israélienne.

Après la rénovation en 2011 de 5 bassins de stockage d'eau pour l'irrigation, 2 nouveaux bassins, (sur les 10 prévus au total) sont en travaux. Fin du projet prévue en 2013, avec la réalisation de 3 autres bassins.

 

Ci-dessous :

1) extrait (octobre 2011) du bilan d'étape du projet de réhabilitation des bassins de stockage d’eau à Al-Auja, dans la vallée du Jourdain

 

2) rapport de visite à Al-Auja, novembre 2012

 

_____________________________________

 

Bilan d'étape du projet de réhabilitation des bassins de stockage d’eau à Al-Auja, dans la vallée du Jourdain

Union Régionale Rhône-Alpes AFPS

 

Le projet a été proposé par notre partenaire, l’Union Des Fermiers Palestiniens (PFU), un syndicat agricole présent sur l’ensemble des territoires palestiniens.

En mars 2011 un comité de suivi a été mis en place avec des représentants du PFU au niveau local, des ingénieurs agronomes, des représentants du conseil municipal d’Al-Auja.

Après une large publicité pour recenser les fermiers candidats à ce projet, des techniciens sont allés sur le terrain pour permettre la sélection des cinq premiers bassins à réhabiliter. Un appel d’offre a été lancé et les travaux engagés.

Nous avons suivi la réalisation du projet par une première visite sur place en avril 2011, puis après la fin des travaux en novembre 2011.Deux rapports précis ont été faits. Le PFU à rendu un rapport et fourni des factures justificatives pour les travaux réalisés.

La bonne fin de cette première tranche, d’un montant de 70 000 € dont 60 000 € apportés par l’AFPS comprenant l’apport de 3000 € de 4 ACG, nous conduit à nous engager dans une deuxième tranche pour la réhabilitation de 5 autres bassins.

En restant sur place, grâce à l’irrigation, la population palestinienne d’origine bédouine résiste pacifiquement à l’implantation de colonies par l’état d’Israël qui dans le même temps à mis la main sur l’eau son utilisation et son contrôle...... Lire l'intégralité du rapport de visite octobre 2011 ici

 

 Là où il y a les arbres bien verts : colonie israélienne qui accapare les ressources en eau...

_____________________________

 

Visite des bassins d’Al Auja - mardi 7/11 /2012

 

Suite à contact avec Abeer (PFU), rendez vous a été pris avec Rami à 16h pour voir les bassins d’Al Auja (projet Rhône Alpes)

Dans la voiture Rami nous dit que du retard a été pris du fait de retard du fournisseur (de plastiques), et des difficultés pour récupérer les contributions des fermiers participants. On prend au passage Hadj Saleh.

Le barrage n’est toujours pas en fonctionnement

On arrive au 1er bassin, qui se trouve juste derrière l’atelier/chambre froide de Khader (vu la veille !) qui nous accueille de nouveau avec chaleur

Bassin de 25 000m3 ; permet l’irrigation de 650 dunums, appartenant (ou pour partie seulement, ie exploitants ou propriétaires résidents, dont Hadj Saleh) à une vingtaine de familles. Cultures de dattes, aubergines et autres légumes. Un bulldozer est au travail qui finit la préparation du bassin (cf photos infra). Selon Rami le revêtement plastique sera mis vers le 15/11 et le reste suivra vite…

 

     Le grand bassin, bulldozer au travail

 

 

 

Grand bassin, reste à faire ?

 

 

On va ensuite au 2éme bassin, de 2500 m3 dit Rami (mais le propriétaire, ou exploitant ? Khaled dira 4000m3). Ce bassin existe depuis 1983, et a déjà été réhabilité 3 fois. Cette année – malgré son état très dégradé – il y avait encore de l’eau à mi septembre dit Khaled (climat particulier cette année). A notre arrivée 2 ou 3 feux sont en cours, pour bruler les herbes qui envahissent le bassin ; ceci avant l’engagement des travaux au bulldozer prévus dans les prochains jours. Au fond du bassin, départ du système d’irrigation avec des tuyaux de 12 inches, jusqu’aux filtres, puis tuyaux de 8, puis tuyaux de 5 ; le tout par gravité, sans pompes

 

 

 

 

2ème bassin, vue générale avec les brulis en cours

 

Au fond, départ des tuyaux

 

L’alimentation en eau du bassin vient essentiellement de la source d’Al Auja, et en complément de puits (il y en avait 27, mais aujourd’hui seuls 10 sont en fonctionnement ; Khaled dit par exemple qu’il avait un puits de 45m3/h qui ne donne plus que 7m3 ; qu’il avait 70 dunums de bananes, supprimés depuis 7 ( ?) ans pour cause de manque d’eau. Le bassin se remplit en général à partir de décembre.

Le bassin n°2 irrigue 200 dunums appartenant/exploités par 5 familles ; parmi elles Khaled a par exemple 5 dunums de citrons, 5 de dattes, 2 de raisin, ainsi que 3 serres de légumes et un petit troupeau de chèvres et moutons.

Accueil chaleureux dans leur maison accompagné d’un café la nuit tombée, avec sa sœur et son beau frère qui habitent en Jordanie et sont en visite.

 



28/11/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres