Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Association France Palestine Solidarité - Isère / Grenoble

Grenoble, 26 novembre 2011: 10 heures pour la Palestine, à l'heure des révolutions arabes

10 HEURES pour la Palestine  …à l'heure des révolutions arabes
SAMEDI 26 novembre 2011
Centre oecuménique Saint Marc, 6 av. Malherbe Grenoble


14h ■   Accueil, stands, exposition, table de presse, artisanat
14h30 ■  Film en avant première « My Land » du réalisateur Nabil Ayouch
16h ■  La résistance non violente contre le mitage des terres palestiniennes par les colons israéliens
Témoignage de Mousa Abumarya, palestinien animateur du Centre pour la justice et la liberté de Beit Ommar

18h ■  Conférence-débat : Dans un Moyen Orient en pleine mutation, quelles perspectives pour la Palestine?
Intervention de René Backmann, journaliste, spécialiste des questions du moyen-orient, auteur du livre "un mur en Palestine"

20h-23h ■  Repas du moyen orient suivi d'une soirée musicale


A l'initiative du Collectif Isérois pour la Palestine :
Association amitiés franco libanaises, Nil-Isère, CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement), Chrétiens et Proche Orient, CIIP (Centre d'Informations Inter Peuples),  Iran Solidarités, les Alternatifs, Les Femmes en Noir, les Verts Isère, LIFPL (Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté), Maroc Solidarités Citoyennes, Mouvement De la Paix, NPA, Secours Catholique, SGAP (Solidarité Avec les Groupes d'Artisans Palestiniens), UJFP (Union Juive Française pour la Paix)


Avec le soutien de l'AFPS (Association France-Palestine Solidarité) et l'association des Palestiniens


Dans le cadre de la semaine de la Solidarité internationale

Participation aux Frais : 5€ l'entrée ou 12€ entrée et repas

 

My Land

My Land

Nabil Ayouch (également réalisateur de Ali Zaoua, prince de la rue, 2000 et de Whatever Lola Wants, 2007, s'inscrit personnellement dans son film : « né en France d'un père musulman marocain et d'une mère juive d'origine tunisienne, j'ai souffert d'un conflit qui résonnait constamment au sein de mes deux familles... ».

Il part à la rencontre de vieux Palestiniens, réfugiés au Liban, puis de jeunes Israéliens vivant aujourd'hui sur leurs terres.My Land  transmet leurs paroles : d'un côté, une mémoire figée, comme si le temps s'était suspendu ; de l'autre, une histoire ignorée, oubliée.

 

 

René Backmann : "Un mur en Palestine"

Au printemps 2002, le gouvernement israélien a ouvert, en Cisjordanie occupée, le chantier d'une barrière et d'un mur longs de plus de 650 kilomètres.
Cet ouvrage gigantesque devrait être achevé en 2007. Pour l'Etat d'Israël, cette " barrière de sécurité " est destinée à empêcher l'entrée sur son territoire de terroristes palestiniens. Pour les Palestiniens, ce " mur de séparation ", qui annexe de fait à Israël une partie substantielle de leur futur Etat, est une .nouvelle frontière imposée par la force. Le mur de Palestine est-il un moyen de lutte contre le terrorisme ou un barrage contre la paix ? René Backmann, rédacteur en chef au Nouvel Observateur où il dirige le service étranger, couvre depuis vingt-cinq ans l'actualité politique au Proche-Orient.    

>>  René Backmann, sur le Nouvel Obs 



09/11/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres